Comment fonctionne le cerveau ? généralité

Pas question ici de chercher à expliquer le fonctionnement du cerveau dans les détails, cela ne serait pas très utile dans notre cas. Nous nous attacherons juste à décrire les processus compris aujourd'hui et liés au fonctionnement de la mémoire. Le but est de comprendre pourquoi, parfois, on a du mal à retenir les choses, pour ensuite être capable d'améliorer l'efficacité de sa mémoire.

Le cerveau

Le cerveau est constitué de neurones. Un neurone est une cellule nerveuse avec des prolongements. Notre système nerveux peut compter 500 milliards de neurones de différents types.
Une cellule du cerveau peut établir des liaisons avec 60 000 à 250 000 autres cellules. Au moyen de ces liaisons, le cerveau transmet les informations de neurones en neurones.

Transmission de l'information

Comment se transmet une information ? Par le moyen des synapses qui relient les neurones entre eux. Il existe deux sortes de synapses : Les synapses électriques et les synapses chimiques.

Transmision par synapse électrique

C'est une transmission simple et rapide.

Transmision par synapse chimique

Ce processus est plus lent que le précédent mais est largement utilisé dans notre système nerveux. Par l'usage, certaines synapses chimiques se renforcent alors que d'autres disparaissent si elles ne sont pas utilisées. Lorsqu'un neurone est fréquemment stimulé, il se produit un phénomène appelé ‘potentialisation à long terme'. C'est-à-dire qu'une information qui est déjà passée est reconnue et que la production de neurotransmetteur la concernant est accrue. Il se forme ainsi un réseau chimique préétabli qui correspond aux informations les plus fréquentes que nous envoyons à notre cerveau. Il s'agit du schéma de pensée.

En d'autres termes, plus on voit la même chose, plus on lit la même chose, plus on fait la même chose et plus notre façon de penser est orientée autour de ces choses. Les publicitaires ont d'ailleurs bien compris cela et l'exploite de façon... 'magistrale', dirons-nous.

Capacité de concentration

D'une manière générale, le cerveau peut rester concentré 90 minutes d'affilées. Arrivé à ce temps, une pause de 15 minutes est nécessaire. Sachant cela, on comprend pourquoi il devient presque impossible de rester concentré vers 17h - 18h, après déjà 6 voire 8 heures de cours. Un cours (scolaire) entre 17 et 18 heures ne sert pratiquement à rien, surtout si celui ou celle qui étudie a commencé à 8 heures du matin, comme c'est le cas dans notre pays. Beaucoup d'élèves ont cours de 12 heures à 18 heures, cela ne favorise absolument pas le processus de mémorisation. Certaines personnes ont des capacités de concentration supérieures, mais ce n'est pas le cas de tous. Il est donc stupide d'en faire une généralité, et c'est pourtant ce qui ce passe.

J'ai d'ailleurs une anecdote : En formation, l'esprit de mes apprenants est extrêmement sollicité avec l'utilisation des supports de cours qui sont vendus sur ce site. La pédagogie de cette manière, fait que l'apprenant est à la fois captivé par ce qu'il apprend mais aussi très concentré (plus que lorsqu'il est au travail). Une de mes sessions étaient de 8 heures de formation (ce que je déconseille). Dans cette session, une des personnes avait peu l'habitude de travailler sur ordinateur mais elle a tenu bon durant ces huit heures de formation. Elle revient la deuxième journée en me disant qu'en rentrant chez elle, elle a failli s'endormir au volant et avoir un accident. La journée de huit de cours l'avait épuisée. J'en déduis donc qu'apprendre demande des efforts importants et au-delà d'un certain temps de concentration on n'apprend plus rien et on fatigue inutilement le cerveau.

C'est pourquoi, d'ailleurs, je précauniserai toujours 6 heures de cours par jour, surtout pour les adultes en formation. ( 6 heures c'est 4x90 minutes + 30 minutes de pause, sans compter la pause du midi). Cependant, je n'érige pas ceci en règle, tout dépendra de l'objectif de la formation et de l'habitude d'apprendre qu'auront les personnes en formation.

Le repos

Dormir, dormir...

James Maas est un psychologue, spécialiste du sommeil. D'après lui, le sommeil permet de refaire 'le plein de neurotransmetteurs' et donc de régénérer, en quelques sortes notre cerveau. Dormir n'est pas un luxe, mais doit être considéré comme un investissement à long terme. "Pour être au mieux de notre forme, dit James Maas, nous devons investir un tiers de notre vie dans le sommeil, soit une moyenne de huit heures par nuit." Robert Ludlum en a fait d'ailleurs une sorte de refrain dans la trilogie des aventures de Jason Bourne en écrivant que 'dormir est une arme'.

Interaction avec la mémoire

De récentes études ont montré que, durant le sommeil, les zones cérébrales qui ont été sollicitées dans la journée travaillent encore. En fait le cerveau crée de nouveaux 'chemins' plus rapides qui permettront d'accéder plus vite aux connaissances acquises dans la journée.

Un article complet sur le rôle du sommeil vous en apprendra davantage.

Alimentation

Notre cerveau utilise à lui seul 20% de la nourriture que nous mangeons. Une alimentation adaptée est donc nécessaire pour un bon fonctionnement du cerveau. Celui-ci a besoin de glucose mais aussi de sucres lents.

éviter les sucres rapides. Le cerveau (la mémoire donc) a besoin de sucres lents pour être efficace.
(Sucres lents : pain, riz, pâtes…)

Une expérience avait d'ailleurs été réalisée et montrée aux actualités télévisées. Dans une classe de primaire, à l'heure de midi, on a demandé aux enfants de réciter la poésie qu'ils avaient apprise. Beaucoup ont eu des difficultés a se souvenir. A l'heure de manger, ils ont eu des féculents (entre autre). On a demandé aux mêmes élèves de réciter de nouveau leur poésie et tous ont résussi.

L'alimentation joue bien un rôle dans le processus de mémorisation. Etant donné que le cerveau fonctionne durant la nuit, manger léger le soir n'est pas forcément une bonne idée.


REMARQUE

Le contenu de ces articles est la propriété de coursdinfo. Aucune autorisation de copie n'est accordée, et la copie de ce contenu sur d'autres sites est prohibée (copyright © 2011-2013 Thierry TILLIER)


Annonces